jeudi 14 avril 2011

Un travail de commande...

Je n'ai pas vraiment eu le temps de me pencher dernièrement sur les aventures de votre cow-boy préféré...
J'ai effectivement repris le boulot, et j'ai aussi été pas mal pris par un travail de commande pour l'Ecole Française de Spéléologie (EFS) : une quinzaine de dessins plutôt techniques pour le manuel technique à paraître prochainement.
Le bon côté d'un tel travail, c'est que l'on se forcera à dessiner des situations que l'on aurait jamais l'occasion de représenter, ou dans le meilleur des cas, la flemme de représenter. La réalisation de tels dessins techniques est aussi très exigeante dans le sens où chaque détail compte, qu'on ne peut pas se permettre d'approximations, et encore moins des erreurs. Dans un sens, c'est plutôt une bonne école...
Le mauvais côté, c'est que chaque dessin aura fait un paquet d'allers-retours avant d'être définitivement validé et encré. Ça n'a pas l'air comme ça, mais certains dessins peuvent demander au final plus de boulot qu'une planche de bédé!

Un challenge technique et une expérience amusante à la fois : on est loin des histoires de cow-boy déglingué, de bestioles mutantes et de zombies. C'est pas forcément conventionnel non plus... mais c'est plus rigolo que de dessiner des chatons ou des personnages de manga.

Quelques exemples...

que se passe-t-il si un amarrage pète près d'une lame rocheuse?


... et près d'une trémie rocheuse? (réponse : game over dans les deux cas)


comment sécuriser les abords d'un gouffre


comment assurer un débutant à la descente

Et n'oubliez pas ce que l'on dit dans ces cas là : "don't try this at home".

samos